vendredi 30 septembre 2016

Front de Somme, en première ligne, 30 septembre 1916 – Jean à sa mère (à Marseille)

30-9-16
            Maman cherie, 

            Je suis toujours entier. Pas trop de fatigue et d’abruttissement. Ma pensée fervente est toujours auprès de toi.
Très tendrement

Jean