jeudi 11 février 2016

Châtelaudren, 11 février 1916 – Jean à sa mère

Châtelaudren 11-2-16
            Maman cherie 

            Je viens de passer une paisible journée ici. J’ai du te raconter que je m’installais à l’hotel en attendant le depart. Je n’y suis pas mal. J’ai passé presque toute la journée avec [Roger  de] La Morinerie et Toussaint [du Wast]. On ne sait toujours pas le jour du depart. Jamais un retard pareil n’a eu lieu au depot. Si j’avais su je ne t’aurais averti que plus tard. Tu vas te réhabituer à me sentir en securité. Ces n’est pas pour longtemps va. J’ai reçu une bonne lettre de Mlle [Léo] Viguier aujourd’hui.
Tendrement à toi 

Jean